Consultation sommeil bébé

Vous pouvez régler votre suivi en plusieurs fois, il faudra juste en faire la demande lors de votre prise de rendez vous 

 

 

gros plan parents heureux enfant bas age 23 2148936152

 

À partir de quel âge peut-on prendre une consultation de sommeil pour bébé ?

Les problèmes de sommeil passagers font partie du développement normal d’un enfant. Aucun enfant ne dort naturellement, spontanément et volontiers toute la nuit de la naissance jusqu’à 6 ans. Cela signifie qu’un jour ou l’autre les parents sont confrontés à un enfant qui refuse de s’endormir, qui se réveille la nuit parce qu’il a soif ou parce qu’il est malade. Si ces problèmes dépassent une certaine intensité ou une certaine durée, ils sont considérés comme des troubles du sommeil. Ils peuvent donc s’installer durablement, au point que les parents ne se souviennent plus quand ils ont fait leur dernière nuit complète et tous n’ont pas le même degré de tolérance au manque de sommeil.

Certaines mamans vont me contacter 15 jours après avoir accouché s’inquiétant que leur bébé ne dorme pas comme, elle le voudrait, et d’autres bien trop tardivement après 3 ans de sommeil haché et d’épuisement total.

Quand certaines collègues prennent des consultations de sommeil à la naissance, moi en tant que consultante en sommeil pour bébé, je ne prends des rendez vous qu’à partir de 3 mois environ, âge auquel un bébé en bonne santé peut arriver à tenir toute une nuit de 12 heures sans manger. Laissez donc le temps à ces bébés de trouver leur propre rythme avant de commencer un apprentissage au sommeil. 

À quoi ressemble la première consultation de sommeil pour bébé ?

C’est le plus souvent au pédiatre ou au médecin de famille que les parents épuisés confient d’abord leur inquiétude aux problèmes de sommeil de leur bébé. Des parents les yeux cernés n’en pouvant plus de leur nuit décousue accompagnée souvent d’un enfant robuste vif et en pleine santé qui leur confirme par l’examen médical que tout va bien et que le bébé se porte à ravir. Il est donc important de pouvoir consulter au préalable votre médecin pour écarter toute cause pathologique ou organique (apnée du nourrisson, intolérance alimentaire, otite, etc…) La consultante en sommeil pour bébé viendra donc en bout de ligne pour vous éclairer sur votre conduite à tenir concernant l’apprentissage au sommeil en vous adaptant à votre situation personnelle et familiale. 

La première consultation de sommeil pour bébé prendra donc toute son importance. Virginie consultante en sommeil pour bébé vous enverra donc un questionnaire d’une trentaine de questions qui lui permettra d’établir un plan de sommeil spécifique à la problématique de sommeil de votre bébé.

Qui peut assister à la consultation de sommeil pour bébé ?

Dans 99% des cas, c’est la maman qui m’appelle au bord du désespoir, même si les pères sont davantage présent et investi dans l’éducation de leur enfant (merci à la France d’avoir doublé la durée du congé paternité depuis le 1er juillet 2021 reconnaissant ainsi la nécessité au père d’être présent dans le premier mois qui suit la naissance) Elle permet à l’enfant de lui offrir des bonnes conditions de développement. Enfin nous nous soucions des pères et en prenons soin ! Toutefois pour le sommeil, la maman de manière automatique dirais-je, parce qu’elle a allaité ou allaite encore, de manière générale c’est elle qui fait le coucher du soir et souvent au chevet du bébé pour le réconforter la nuit en cas de cauchemars. Pourtant le papa est un élément clé dans le sommeil des bébés et je l’invite toujours à être présent lors de la première consultation.  On est forcément plus forts ensemble. 

De même qu’il m’est tout aussi inenvisageable de faire une consultation de sommeil sans avoir parlementer avec votre bébé. Il sera tout aussi nécessaire qu’il soit présent lors de la consultation puisque c’est lui le premier concerné au trouble du sommeil. Même s’il n’a que 3 mois, les bébés sont très à l’écoute de ce que je peux leur raconter. Et nous savons aujourd’hui avec les neurosciences affectives qu’un bébé comprend tout ce qu’on lui dit, donc avec bébé sinon rien… 

Combien de consultations faut-il pour que bébé retrouve des nuits paisibles ?

Il ne faut pas calculer en nombre de consultations, puisque d’une situation à une autre d’une problématique de sommeil à une autre, chaque cas et chaque histoire de famille est différente. Si nous sommes amenés à faire des changements concernant les habitudes de sommeil, il faut en général quelques nuits pour arriver à améliorer les nuits d’un bébé. Ce qui est le plus dur pour un parent c’est de sauter le pas. Le changement est un pas vers l’inconnu et fait souvent peur. Et c’est souvent celle-ci qui nous traîne en arrière. Les résultats vont donc dépendre de la capacité au bébé à s’adapter à ces nouveaux remaniements et le parent à être assez résistant et confiant dans sa démarche de changement. Pour ma part et à ma plus grande surprise ma fille a fait ses nuits le lendemain du rendez-vous avec la consultante en sommeil que j’avais appelé.

Que choisir : une consultation sommeil bébé simple ou un accompagnement de 15j ?

La plupart des parents me demandent s’il n’est pas nécessaire de payer plus pour avoir plus de résultat. Non ce n’est pas parce que vous payerez plus que votre enfant dormira mieux. Je ne suis pas marchand de sommeil. Ma mission est d’être totalement transparente avec vous et de vous amener à gagner en qualité de sommeil. La consultation simple va vous amener à opérer les changements d’habitude de sommeil avec votre bébé, vous-même de manière autonome grâce aux conseils personnalisés que je vais vous apporter.

L’accompagnement, lui, va vous permettre d’être accompagné, soutenu, épaulé et guidé au quotidien quant aux changements que vous allez devoir être amenés à faire au sein de votre famille. Parfois avoir une épaule et une écoute attentive peut s’avérer primordiale quand le parent semble perdu dans sa parentalité et sa capacité d’être un parent à la hauteur de son bébé. Les mamans sorties de la maternité se retrouvent souvent seules face à un petit être qu’il faut apprendre à découvrir et la réalité est parfois dure quand on se sent seule face à ce torrent d’émotions.

Quels troubles peuvent être soignés par les consultations de sommeil pour bébé et enfant ?

70% des enfants de 2ans ne veulent pas aller se coucher le soir, 30 à 50% des enfants de 2 ans se réveillent encore au moins une fois la nuit, 40% des enfants de 4 ans font au moins un cauchemar par quinzaine. Nous avons la toute l’ampleur et la palette des difficultés de sommeil des jeunes enfants. Il faut savoir que ce sont ces mêmes enfants qui ne peuvent se rendormir sans l’intervention des parents. Et ces derniers mettent longtemps avant de réaliser que ce n’est plus normal à l’âge de leur enfant. Ils se sentent coupables de leur lassitude, de leur énervement et de leur besoin de dormir. Ils agissent pour la plupart avec culpabilité et à contre cœur de ce qu’ils aimeraient pour leur enfant. 

Réveils nocturnes bruyants, accompagnement au coucher qui n’en finit plus, le fait de venir se glisser dans le lit parental en milieu de nuit, telles sont les manifestations principales qui viennent ébranler la famille. Pourtant ce ne sont pas les troubles les plus bruyants et les plus anciens qui sont les plus difficiles à résoudre. Dans 80% d’entre eux, j’arrive à résoudre le problème en moins d’une semaine. Quand les parents ont compris comment procéder, ceux-ci s’arrangent rapidement au grand soulagement de chacun, bébé compris.

conférences 

 

 

 

Je donne régulièrement des conférences au sein des crèches et des écoles afin de sensibiliser les parents à l’importance capital du sommeil de leur enfant. Les puéricultrices, les professionnels de santé et les professeurs s’accordent tous à dire que les bébés et les enfants ne dorment pas suffisamment. Un sommeil de qualité est pourtant essentiel pour leur apprentissage, leur bien être et leur équilibre. Ces conférences vous permettront d’apprécier si votre enfant dort assez et vous donneront les clés afin d’améliorer leur sommeil.

 

Conférence sommeil bébé